Petits bonheurs du mois de mai

Le mois dernier j’ai appris une triste nouvelle… Cet événement a renforcé ma conviction que chaque moment compte et qu’il faut savourer chaque instant et célébrer les bonheurs même s’ils paraissent minimes.

Bonheurs de mai
Les câlins un peu plus longs le soir et les « Maman, je veux jamais te quitter » ou « je veux être avec toi toute ma vie » ont pris une dimension encore plus importante ce mois-ci ! Je ne sais pas si c’était l’effet « Fête des mères » ou si c’est tout simplement que j’ai été encore plus attentive à ces échanges mais ils m’ont fait un bien fou !

Nos vacances en amoureux (si méritées après des semaines chargées au travail) nous ont comblées. Nous avons vécu les premiers jours à 200% tout en profitant le soir de nos discussions à distance avec nos tomates. J’ai même loué un vélo à Broadbeach, je pense bien que ça faisait au moins 8 ans que je n’en avais pas fait !! J’ai adoré nager le soir après une journée de shopping alors que la pluie battait dehors. Je n’étais pas en grande forme à la fin des vacances mais je me suis battue pour en profiter au maximum ! D’ailleurs j’ai su en rentrant que j’avais attrapé la dengue, même pas peur, j’ai assuré comme une chef dans ces circonstances !!

Les retrouvailles avec les tomates ont évidemment été géniales, ça fait du bien de se retrouver !! Ils étaient ravis de nous voir et nous encore plus !!

Ma convalescence de dengue (c’est que ça fatigue quand même !) m’a permis de vivre au ralenti quelques jours et de profiter des moments de « forme » pour terminer mon travel book d’Australie commencé en live pendant les vacances et faire des jolis cadeaux pour la fête des mères (à revoir par ici !). Se retrouver en forme, avoir de nouveau faim, sentir de nouveau le gout des aliments et profiter est également un grand bonheur après avoir été malade !

J’ai aussi apprécié la lecture d' »Un appartement à Paris » de Guillaume Musso, plongée dans le suspense de l’enquête le tout dans l’univers créatif d’un peintre.

La fête des mères et les jolies attentions des tomates m’ont comblé ! Je me suis amusé à faire une jolie table (avec des touches de rose, ben oui c’est une couleur que je n’utilise pas souvent avec deux garçons !) Nous sommes aussi retombés sur une vidéo de la fête  des mères d’il y a 5 ans avec ma grande tomate qui me récitait un poème pendant que mon petit casse-cou faisait des allers-retours en criant et en disant quand il revenait « t’aime maman! ». Je fond devant ces petites têtes ! Une vidéo regardée en boucle par ma petite tomate et qui vous met de bonne humeur au moins pour la journée !!

Et en vrac, apprendre à notre petite tomate à de faire du vélo sans les roulettes, prendre les goûters au parc les fins de week-ends ensoleillés et voir les tomates se dépenser avec leur trottinettes tranquillement allongée dans l’herbe, profiter des longs week-ends du mois de mai !!

La fraîcheur arrive doucement par ici ; juin nous voilà !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s